Notre-Dame-des-Landes : 3 médiateurs pour sortir de l’impasse

 

Le gouvernement a décidé de s’attaquer au dossier épineux de Notre-Dame-des-Landes en nommant trois médiateurs le jeudi 1er juin.

Un enjeu majeur pour le gouvernement

Le gouvernement d’Edouard Philippe souhaite en finir avec un projet qui a miné le quinquennat précédent.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, se considère intimement convaincu par l’existence de possibles alternatives à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui peuvent nous permettre de sortir par le haut.

Aussi, le gouvernement a désigné Gérard Feldzer (ex-pilote de ligne et proche de Nicolas Hulot), Michel Badré (ingénieur membre du Conseil économique, social et environnemental) et la préfète Anne Boquet. Ces trois médiateurs auront la lourde tâche de trouver une issue à cette impasse qui date des années 70.

Emmanuel Macron avait exprimé pendant sa campagne le souhait de se donner 6 mois pour examiner la situation et trancher.

Un projet qui divise les citoyens