Edito – Octobre 2011

Chers lecteurs,

La réforme de l’urbanisme annoncée cet été doit avoir lieu sous la forme de quatre ordonnances. Certaines ont été prévues par la loi Grenelle II tandis que d’autres seront intégrées dans la loi de Finances pour 2012. Elles devraient concerner les documents d’urbanisme, l’enquête publique et les règles foncières.

Deux ordonnances et un décret, en consultation sur le site du ministère de l’Écologie jusqu’au début du mois d’octobre, ont d’ores et déjà dévoilé quelques modifications apportées au Code de l’urbanisme.

Le permis de construire verrait ses seuils de surface de plancher, ses seuils de soumission et ses délais d’instruction modifiés. Quant au lotissement, la simplification de sa création, de sa gestion et de ses critères semble être effective.

La réforme de l’urbanisme de projet a commencé et, avec elle, la volonté de voir réunies consultation, simplification et sécurité juridique.

Détails

Edito – Septembre 2011

Chers lecteurs,

Au début de l’été, le sénateur Éric Doligé remettait au président de la République un rapport sur la simplification des normes s’imposant aux collectivités locales dans de nombreux domaines.

Ses objectifs ? Réduction et simplification normatives bien sûr, mais surtout association des collectivités locales dans l’édiction des règles qui leur sont applicables pour plus de souplesse et d’adaptation.

Ses moyens ? Mise en place d’un outil de planification de l’ensemble de l’activité réglementaire, d’un objectif annuel normatif et instauration de l’évaluation partagée entre État et collectivités dans le processus de définition et de fabrication des règles.

Depuis, le rapport est devenu proposition de loi. Elle introduit en droit positif le principe de proportionnalité et d’adaptation des normes.

En droit de l’urbanisme, il s’agirait de moderniser et de simplifier PLU, ZAC et PUP. Les deux premiers en leur adjoignant des secteurs de projet dans lesquels des orientations d’aménagement et de programmation primeraient sur le règlement. Le dernier, en créant de nouvelles procédures.

La proposition de loi, au cœur des démarches de simplification des normes et d’urbanisme de projet, pourrait être adoptée à la fin de l’année.

Détails

Le lotissement

Quelle règlementation actuelle pour le lotissement ?
Quelle assiette de référence pour le lotissement ?
Quelle possibilité de modulation de l’assiette ?
Quelles sont les ambiguïtés textuelles liées au champ du lotissement ?
Les lotissements à déclaration préalable sont-ils des lotissements sans travaux ?

Détails

Edito – Juin 2011

Chers lecteurs,

Le Secrétaire d’État au logement, Benoist Apparu, a présenté son projet de réforme du droit de l’urbanisme et précisé les 70 mesures envisagées pour doter élus, particuliers et professionnels de nouveaux outils.

Certaines mesures tendent à développer l’offre foncière. Citons la suppression de tout avantage fiscal en vue de la rétention de terrains constructibles, le relèvement des seuils des déclarations préalables pour des projets d’extension de constructions existantes à 40 m2, la limitation des recours abusifs contre les permis de construire… Beaucoup de propositions sont conformes à l’objectif de simplification déjà annoncé par le comité de pilotage « urbanisme de projet » : unification de la SHOB et la SHON en une « surface de plancher des constructions », clarification du régime des permis de construire et des autorisations d’urbanisme, réécriture du livre I du Code de l’urbanisme…

La réforme annoncée devrait se traduire par quatre ordonnances prévues par la loi Grenelle II et présentées en Conseil des ministres cet été.

Retrouvez la lettre BJDUonline dès le mois de septembre pour une rentrée riche en actualités.

Détails

Edito – Mai 2011

Chers lecteurs,

Le « comité de pilotage urbanisme de projet » a donné les premières orientations de la réforme de l’urbanisme.

Mis en place en juin 2010, ses travaux visent à simplifier le Code de l’urbanisme, assouplir la règlementation d’urbanisme, remplacer la culture de la norme par la culture de projet et promouvoir le logement.

Plusieurs mesures ont été proposées : la simplification des règlements des PLU et de la définition des surfaces prises en compte dans le droit de l’urbanisme, l’amélioration du régime des permis de construire, la lutte contre les recours abusifs, la relance des opérations d’aménagement et l’adéquation de la fiscalité de l’urbanisme et foncière avec les politiques urbaines.

Un séminaire devrait réunir les acteurs de la réforme à la fin du mois de mai. Les propositions concrètes retenues feraient alors l’objet de projets d’ordonnances présentés en Conseil des ministres.

Détails