Opération de construction : focus sur le BIM

Démarche volontaire ou obligation : qu’en est-il du cadre de recours au BIM dans une opération immobilière ou de construction ?

 

Aldo Sevino : Aujourd’hui le recours à la démarche BIM est facultatif en ce sens qu’aucun texte n’oblige le Maître de l’ouvrage à imposer une telle démarche à ses prestataires (maîtres d’œuvre, entrepreneurs, fournisseurs). Cela est différent dans d’autres pays européens, le Royaume Uni ou l’Italie par exemple.

 

En revanche, si le Maître de l’ouvrage souhaite inscrire son opération dans une démarche BIM, celle-ci s’imposera bien évidemment, au travers des marchés et contrats conclus, aux différents intervenants à l’acte de construire.

 

En quoi un « projet BIM » est différent d’un projet classique pour les acteurs qui y participent ?

 

Aldo Sevino : A exception notoire des missions incombant au BIM Manager, la démarche BIM n’impose pas de réelles redéfinitions des missions classiques des …