Aménagement du territoire : quel avenir pour nos centres commerciaux ?

La loi ELAN validée mais recentrée par le Conseil constitutionnel ?

[vc_row][vc_column][vc_column_text]La fréquentation des centres commerciaux est en baisse constante depuis cinq années maintenant. Comment les foncières s’arment-elles pour faire face à la débâcle que connaissent les centres commerciaux ?  

 

Un déficit croissant d’activité, oui, mais pour quelles raisons ?

L’attractivité des centres commerciaux est en berne et les causes sont multiples. Si les galeries marchandes sont fantomatiques, c’est principalement à cause du changement des modes de consommation et de la transformation des usages de la clientèle.

N’oublions pas que la France se range à la troisième place des pays européens en matière de ventes en ligne. En 2017, près de 37 millions de e-consommateurs ont consommé un panier moyen d’environ 2 200€. Le e-commerce représente 9% de l’activité totale.

Au-delà de l’augmentation conséquente du chiffre d’affaires lié au e-commerce, les centres commerciaux ont en moyenne trente ans. Les modèles lancés en 1970 qui consistaient à implanter un ensemble commercial isolé en périphérie et mono fonctionnel est en passe d’être détrôné.

 

Face à l’érosion d’activité quelles sont les stratégies adoptées par les foncières ? 

Les foncières tablent sur un renouvellement de la qualité architecturale des espaces afin d’en renforcer l’attractivité.

La Shopping Promenade réalisée à Amiens intègre des aménagements nouveaux tels que des murs végétalisés, des bassins aquatiques, une musique d’ambiance… Ce nouveau centre commercial à ciel ouvert aura attiré 4.6 millions de visiteurs en un an, durant la période octobre 2017 à octobre 2018.

Si les coûts de construction sont nettement supérieurs aux ensembles commerciaux des années 70-80, les dépenses sont rentabilisées très rapidement grâce à une fréquentation qui génère un chiffre d’affaires conséquent.

Repenser la construction des ensembles commerciaux constitue un levier efficace pour faire revenir les consommateurs.

Être à l’écoute des consommateurs constitue une stratégie payante pour des foncières qui ont su se réinventer. Qu’en sera-t-il des centres-ville victimes de désertification commerciale ?

 

Retrouvez la conférence EFE « Comment sauver les commerces des centres-ville » le mardi 5 février prochain à Paris ! Cliquez sur ce lien pour télécharger le programme.

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]